Pour tenter de pallier les conséquences de la crise énergétique, le gouvernement a déployé plusieurs mesures à destination des particuliers comme des entreprises.

Les entreprises grandes consommatrices d’énergie ont notamment pu bénéficier d’une aide d’urgence visant « à compenser la hausse des coûts d’approvisionnement de gaz naturel et d’électricité des entreprises particulièrement affectées par les conséquences économiques et financières de la guerre en Ukraine ».

Cette aide d’urgence devait s’arrêter le 31 aout. Cependant, la crise énergétique semble loin de s’apaiser. A titre d’exemple, le Cal-23 électricité clôt ce 30 août à 710 €/MWh : pour rappel, le prix calendaire Year + 1 affichait 89,65 €/MWh le 31 aout 2021. Soit une hausse de + 691, 97 % ! Du côté du gaz, la hausse est tout aussi importante.

Le dispositif est reconduit jusqu’à fin décembre

Dans ce contexte exceptionnel, soucieux de soutenir la compétitivité des entreprises, Bruno Le Maire vient donc d’annoncer que le dispositif de soutien aux entreprises énergivores sera prolongé jusqu’à fin décembre. Les critères d’accès à cette enveloppe de trois milliards d’euros, seront également « simplifiés » et « allégés » a ajouté le Ministre de l’économie.

Les conditions d’éligibilité sont en effet « prohibitives pour les entreprises, j’ai entendu le message », a ainsi déclaré le ministre à l’occasion de la Rencontre des entrepreneurs de France (REF) organisée par le Medef.

Des conditions d’accès allégées

A ce jour, en effet, seules sont éligibles les entreprises dont les achats de gaz et d’électricité atteignent au moins 3% de leur chiffre d’affaires en 2021.

« Je suis prêt à modifier ce seuil », a annoncé Bruno Le Maire.  Le ministre de l’Industrie, Roland Lescure, devrait être chargé de mener une concertation avec les entreprises pour revoir les critères d’accès aux aides.

Les critères de profitabilité des entreprises et la période de référence sur laquelle est calculée cette profitabilité pourront également être modifiés, a encore déclaré M. Le Maire.