hausse trv engie novembre

Au 1er novembre 2020, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmenteront de + 1,6 % : dans le détail, cette augmentation sera de + 0,4 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de + 0,9 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de + 1,7 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Cette évolution, qui suit une période où les prix du gaz ont fortement diminué jusqu’à l’été 2020, résulte de l’application de la formule tarifaire définie dans l’arrêté du 26 juin 2020 relatif aux tarifs réglementés de gaz naturel fourni par Engie.

La hausse pour le mois de novembre s’explique par les évolutions des prix du gaz sur les marchés internationaux et notamment sur le marché du gaz naturel liquéfié. Mais la CRE rappelle néanmoins que, depuis le 1er janvier 2019, les TRV gaz ont baissé en tout de 19,1 % et que leur niveau reste inférieur à celui de 2015.

Et, surtout, le Régulateur met l’accent sur le mécanisme de lissage sans lequel la hausse tarifaire aurait été de + 5,7 % en novembre.

Un mécanisme de lissage pour absorber les hausses attendues

Un mécanisme de lissage a en effet été mis en place entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, pour limiter les hausses tarifaires qui pourraient se produire au dernier trimestre. La crise sanitaire ayant entraîné une chute historique des prix du gaz naturel en Europe, un rattrapage tarifaire et donc une augmentation des prix pourraient très certainement être à l’ordre du jour en fin d’année 2020. Le mécanisme de lissage doit pouvoir éviter ces hausses tarifaires tout en respectant le principe de couverture des coûts d’Engie. Fin juin, l’Etat a ainsi opté pour un étalement sur les mois suivants de la baisse de – 5,1 % des TRV gaz qui aurait dû intervenir en juillet.

Le même dispositif avait été mis en place à l’hiver 2018, suite au mouvement des Gilets jaunes ; il avait été prolongé sur plusieurs mois en 2019.