baisse trv engie, hausse trv edf

En même temps qu’elle annonce une nouvelle baisse des tarifs réglementés de gaz au 1er février, la CRE confirme la hausse des tarifs réglementés d’électricité.

Au 1er février, les TRV Engie baisseront donc de 3,3 %, soit une baisse de «  0,9 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, 2,0 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,5 % pour les foyers qui se chauffent au gaz ». La CRE en profite pour rappeler que, sur un an, les TRV gaz auront marqué une tendance baissière cumulée de 14,7 %. Rappelons que, depuis le 20 novembre, Engie a cessé de commercialiser ses contrats aux tarifs réglementés ; les consommateurs concernés devront souscrire une offre de marché au plus tard le 31/12/2020 pour les professionnels et entreprises, le 30/06/2023 pour les particuliers et copropriétés !

A contrario, les TRV de l’électricité repartent à la hausse, majorés de 2,4 % TTC comme annoncé précédemment, qu’il s’agisse des tarifs bleus résidentiels ou des tarifs bleus souscrits par les « petits professionnels ».

La CRE considère nécessaire la réévaluation des « tarifs bleus »,  compte tenu :

  • de l’augmentation des prix sur les marchés de gros de l’énergie. Cela se répercute par une hausse des TRVE  de 2,4 €/MWh HT soit 1,5 % TTC.

 

  • à l’augmentation du prix de marché de la capacité, qui impacte les TRVE  de  + 0,3 €/MWh HT soit + 0,2 % TTC. Le prix de référence de la capacité pour 2020 s’établit en effet à 19 458 €/MW vs 17 365 €/MW pour l’année 2019.

 

  • de l’augmentation des coûts de commercialisation, due à l’augmentation des coûts d’acquisition des CEE entre 2019 et 2020. Une hausse qui « interpelle la CRE qui demande instamment une réflexion approfondie sur l’efficience du dispositif en place. »

 

  • du rattrapage de l’écart entre coûts et recettes des TRVE constaté pendant l’année 2019, à hauteur de +1,5 % TTC.

 

  • du niveau d’écrêtement de l’ARENH : le coût du complément d’approvisionnement en énergie et en garanties de capacité consécutif à l’écrêtement de l’ARENH diminue de 1,9 €/MWh soit une baisse de 1,2 % TTC. Pour rappel, au guichet de novembre 2019, les demandes Arenh ont atteint 147 TWh, contre 133 TWh pour 2019, entraînant un écrêtement plus important des demandes des fournisseurs. Néanmoins, l’effet de cet écrêtement est contrebalancé par des prix de marché moins élevés en décembre 2019 qu’en décembre 2018. En outre, l’approvisionnement en garanties de capacité suite à l’écrêtement a été réalisé intégralement lors de l’enchère du 12 décembre 2019, au prix de 16 584 €/MW.

Au 30 septembre 2019, les TRV d’électricité représentent 25 millions de sites résidentiels (soit 73 % des sites) et 3 millions de sites « petits professionnels » (soit 67 % des sites).