RTE a annoncé que Total Direct Energie (TDE) a suspendu son contrat ARENH d’achat d’électricité nucléaire auprès d’EDF suite à la décision du tribunal de commerce de Paris. Mercredi 20 mai, ce dernier a validé la clause de force majeure en raison de la crise du Covid-19 et de la baisse de la demande qui en a résultée. Cette suspension est effective depuis le 22 mai 23h59 précise la porte-parole de RTE.

Rappelons que le groupe Total Direct Energie avait déclaré la force majeure sur la livraison et le paiement des volumes d’Arenh excédant la consommation de ses clients le 27 mars. Il avait argué que le prix de marché était descendu à EUR 15,13/MWh en moyenne ce mois-ci, alors que le prix d’achat de l’électricité nucléaire était de 42/MWh.

D’autres fournisseurs alternatifs sont encore en attente de la décision du tribunal les concernant. Elle devrait être annoncée ce jour, le 26 mai en fin de journée.
Les fournisseurs alternatifs très inquiets de cette année marquée par une baisse sans précédent de la consommation ont par ailleurs demandé de l’aide à l’Etat. L’A.N.O.D.E (association nationale des opérateurs détaillants d’énergie) appelle l’exécutif dans un courrier à prendre en charge les taxes sur l’énergie des factures impayées.