RTE ringo installation cote d'or

Le 29 novembre dernier, RTE a annoncé l’installation de l’ensemble des batteries de stockage dans les 10 conteneurs implantés à cet effet sur le site Vingeanne, en Côte d’Or : une étape clef pour le projet phare défendu par le gestionnaire de réseau. Pour rappel, Ringo, projet expérimental de 80 millions d’euros, vise à tester le stockage des surplus ponctuels de production éolienne et solaire ainsi que leur déstockage à distance.

De type Lithium ion NMC (Nickel, Manganèse, Cobalt) à forte densité énergétique, ces batteries sont formées de pas moins de 5 685 éléments, autant de « modules » qui pèse chacun 47 kg : pour manipuler ces 270 tonnes une dizaine d’opérateurs sont intervenus pendant près de 5 semaines. Il s’agit du premier site en France à accueillir une implantation de batteries à grande échelle.

« La prochaine étape interviendra le 17 novembre 2020, avec la mise sous tension du site. Une phase de 6 mois de tests lui succèdera, avant la mise en service prévue à la fin du premier semestre 2021. » indique RTE.

Le site de Vingeanne est situé dans une région fortement productrice d’énergie éolienne, où  l’éolien couvre à lui seul 8,3% de la consommation  contre 5,3% au niveau national. La production locale d’électricité présente régulièrement des pics : un excès de production qui sera désormais stocké par les batteries Ringo. Pour un pilotage efficient, RTE compte sur un dispositif novateur développé en interne :  NAZA (Nouveaux Automates de Zones Adaptatifs). NAZA s’appuiera sur des données numériques en temps réel sur l’état du réseau pour déclencher automatiquement les actions les plus appropriées, comme le stockage/déstockage de l’électricité dans les batteries. 1ère française, ce dispositif, qui embarque une architecture complexe d’algorithmes, est aussi une 1ère mondiale.

De 2020 à 2023, les batteries seront exploitées uniquement par RTE pour la gestion des congestions. Par la suite, à partir de début 2023, elles seront exploitées par des tiers qui n’auront pas les contraintes de RTE sur leurs périmètres.