réexamen périodique des réacteurs nucléaires : conclusions de l'ASN

Alors que la concertation sur le quatrième réexamen périodique des réacteurs de 900 MW est encore en cours, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a d’ores et déjà livré sa première analyse des propositions transmises par EDF.

Si l’ASN reconnait que la note de réponse de l’Électricien « traite de l’ensemble des sujets prévus par [le] dossier d’orientation du réexamen et prend en compte, à ce stade, la plupart des demandes formulées par l’ASN », elle rappelle être en attente de « compléments de démonstration sur certains sujets. ».

Des observations concomitantes avec le lancement d’une consultation publique, le 6 octobre, sur les améliorations à apporter aux réacteurs nucléaires de 900 MW pour prolonger leur exploitation au-delà de quarante ans. Une consultation qui pose question quand on sait que la très attendue prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) doit préciser les ambitions énergétiques de la France et expliquer comment cette dernière entend réduire sa dépendance au nucléaire.

Cette consultation, qui est à l’initiative du Haut Comité pour la transparence et l’information sur la sûreté nucléaire (HCTISN), durera jusqu’à fin mars 2019.