Dans son dernier billet du lundi, le Comité de prospective de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) se pose la question du recyclage des éoliennes. Une éolienne terrestre moyenne en France c’est 300 tonnes d’éléments métalliques, 800 tonnes de béton et surtout 25 tonnes de matériaux composites. « 92 à 98% d’une éolienne est recyclable » rappelle l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Effectivement, les éléments métalliques sont recyclables ; ceux en béton peuvent être soit valorisés soit recyclés. Mais qu’en est-il du reste, à savoir des pales ? Leur conception intègre un mélange de plastique et de fibres de verre qu’on ne sait aujourd’hui pas recycler ainsi que des terres rares très polluantes à l’extraction.

La CRE rappelle que certaines vivent une seconde vie sous la forme de mobilier urbain. Cela reste néanmoins anecdotique.pale éolienne mobilier urbain