Les résultats de la 2e enchère d’échanges de Garanties de Capacité pour l’année 2021 ont été publiés. On observe, comme à chaque fois, un palier de l’offre qui, ici, se situe à 17 300 €/MW. Côté demande, 3 GW ont été placés à 60 000 €/MW, le prix plafond, et 1 GW autour de 20 000 €/MW. Le prix de la capacité a été fixé à 19 220,30 €/MW. Le volume de 42 749 garanties échangées est en ligne avec celui observé lors de la première enchère du 5 mars 2020.
Pour la première fois, se tenaient des enchères en AL-2. Les volumes échangés étant en ligne avec ceux échangés en AL-1 habituellement, on peut dire que les différents acteurs ont été au rendez-vous. Le prix de l’enchère s’est fixé à 16 641.70 €/MW pour un volume de 5 GW, plus important que sur l’enchère de 2021. Sur cette première enchère pour 2022, on note un palier d’offre à 16 664 €/MW de près de 6 GW, encore plus important que sur celle pour 2021.
Est-ce pour cela que le prix sort à ce niveau là ? Ou peut-on en conclure que le coût de la capacité est en baisse pour 2022 ?
Pour mémoire, l’objectif du mécanisme de capacité est d’assurer la sécurité en approvisionnement électrique de la France, en particulier en période de pointe de consommation. Il est défini comme un dispositif de revenu complémentaire.