CRE observatoire T2 2019

Le rapport publié par la CRE porte sur l’étude des marchés de détail du gaz et de l’électricité d’avril à juin 2019. Cet Observatoire offre une photographie des évolutions constatées auprès des sites résidentiels comme non résidentiels.

Depuis l’ouverture des marchés aux particuliers, 25% des clients en électricité et 62% en gaz ont choisi une offre de marché. En électricité, 8 228 000 sites, sur un total de 32,7 millions de sites résidentiels, sont désormais en offre de marché (25 %), la grande majorité d’entre eux ayant choisi un fournisseur alternatif (7 806 000), le reste ayant choisi EDF. En gaz naturel, 6 614 000 sites sur un total de 10,7 millions sont en offre de marché, soit 62 % des sites résidentiels qui se répartissent de la façon suivante : 3 302 000 chez les fournisseurs historiques et 3 312 000 chez leurs concurrents.

Les offres de marché en électricité et en gaz maintiennent leur progression auprès des professionnels, entreprises et collectivités.

En électricité, 2 006 000 sites non résidentiels, sur un total de 5 millions, sont désormais en offre de marché, soit une augmentation de 1,9%. Dans le détail, en juin 2019, 39,41 % des offres de marché ont  été souscrites auprès des fournisseurs historiques (vs 38,6 % en mars) et 63,75 % auprès des fournisseurs alternatifs (vs 63,63 % en mars). Les grands sites industriels (179 TWh) ont souscrit, avec une légère majorité, auprès des fournisseurs alternatifs : 51 % vs 49 %. Du côté des sites moyens non résidentiels (59 TWh), l’on compte davantage d’offres de marché souscrites auprès des fournisseurs historiques (60 %). Les petits sites non résidentiels demeurent en grande partie attachés aux tarifs réglementés de vente d’électricité, à 63 % (vs 29% pour les offres de marché des fournisseurs alternatifs.)

En gaz naturel, la quasi-totalité des sites non résidentiels est en offre de marché : 598 000 sites sur un total de 659 000, soit 91 %. La répartition des offres de marché entre fournisseurs alternatifs et historiques est quasiment du même ordre de grandeur (49% contre 51%). En consommation annualisée, la part de marché des fournisseurs alternatifs s’élèvent à 70,6 %.

75 % des 1000 sites non résidentiels raccordés au réseau de transport ont choisi de souscrire une offre de marché auprès d’un fournisseur alternatif. Sur les 660 000 sites non résidentiels raccordés au réseau de distribution, 47 % bénéficient d’une offre de marché commercialisée par un fournisseur historique, 44 % d’une offre de marché développée par un fournisseur alternatif et 9 % sont encore aux tarifs réglementés de vente.