Est-ce le moment de se positionner par rapport au prix de l'électricité ?

Poursuivant une tendance amorcée depuis quelques mois, les prix de l’électricité continuent de monter, comme le montrent les prix baseload 2018 depuis janvier 2017 que nous présentons ici. Cette situation incite de nombreux clients entreprises, collectivités, copropriétés à décaler leurs achats, ou, a minima, à ne pas anticiper les renégociations de contrat.

Afin d’optimiser leurs charges d’énergie, ils préfèrent attendre une hypothétique baisse. Mais est-ce le meilleur calcul à faire ?

Les experts Opéra Énergie des marchés du gaz et de l’électricité portent un regard attentif aussi bien sur les événements à venir que sur les bouleversements structurels du marché. Or, nos analyses auraient tendance à montrer qu’une position attentiste pourrait se révéler contreproductive…

Nous vous expliquons pourquoi.

prix baseload 2018

Des niveaux de prix de l’électricité bas en comparaison historique

Lorsque l’on regarde l’évolution des prix sur une base temps plus importante, on peut relativiser les prix de gros de l’électricité. L’environnement reste donc propice à des contrats intéressants qu’Opéra Énergie peut négocier pour vous, clients professionnels et entreprises, grâce son expertise de courtier en énergie, et à ses partenariats avec de nombreux fournisseurs de gaz et d’électricité.

Graphique évolution des prix de gros de l'électricité depuis 2011

Attention, de nombreux signaux annoncent une hausse structurelle !

  • Des facteurs de court terme risquent d’impacter les prix :
    • les demandes de vérification faites par l’ASN (Autorité de sureté nucléaire) à EDF concernant la qualité de fabrication de certains composants des centrales nucléaires françaises fabriqués par AREVA qui vont conditionner le redémarrage des réacteurs d’EDF,
    • les conséquences du prix haussier du charbon, principal combustible utilisé pour produire de l’électricité à l’échelle mondiale.
  • En plus de ces raisons conjoncturelles à surveiller de près, deux tendances de fond pourraient tirer les prix de gros de l’électricité vers le haut, dans les prochains mois ou dans les prochaines années :
    • Une publication imminente d’une trajectoire de prix du CO2 sur 5 ans, prévue dans la prochaine loi de Finances. Cela ferait mécaniquement monter le prix du CO2, donc augmenter le coût de production des centrales à charbon, ce qui impacterait le prix de l’électricité. +1 € / tonne de C02 implique environ +0.5 € / MWh !
    • Des annonces à venir sur la fermeture probable de centrales nucléaires qui feraient immédiatement bondir le prix de l’électricité.

Dès lors, quelles conclusions en tirer pour les achats d’énergie ? Sans présager de l’avenir, ce que ni Opéra Energie ni personne ne peut faire, nous ne pouvons qu’indiquer une tendance possible basée sur notre vision du marché. Cela permet à tous de se poser les bonnes questions face à un prix du MWh de 42 € en 2017…