une nouvelle bourse de l'électricité est arrivée en France

Depuis le 2 juillet dernier, deux bourses de l’électricité opèrent  en France sur le marché J-1 : Nord Pool Spot (NSP) est en effet venue rejoindre l’historique Epex Spot. Une arrivée prévue de longue date, depuis 2015 exactement, suite à l’appel d’offres lancé par la Commission de régulation de l’énergie pour désigner les opérateurs des marchés journalier et infra-journalier pour la France (NEMO). Cette démarche répondait aux exigences de marché unique requises par l’Union européenne (pour en savoir plus, se référer au règlement européen du 24/07/2015). « Le couplage des marchés, mis en œuvre conjointement avec les bourses de l’électricité et les gestionnaires des réseaux de transports européens, permet le décloisonnement des marchés de l’électricité nationaux. Ce mécanisme optimise les interconnexions pour utiliser au maximum les capacités d’échanges électriques aux frontières et ainsi favoriser la convergence des prix sur la zone géographique couplée. » rappelait RTE à l’époque.

En coopération avec le gestionnaires du réseau de transport d’électricité, Epex Spot et NSP assurent donc désormais ensemble le couplage journalier et infra-journalier. A leur charge, notamment, de réceptionner les ordres d’achat et de vente émis par les différents acteurs du marché, mais aussi d’allouer ces ordres et de publier les prix issus des transaction

Cette mise en concurrence des opérateurs de marché devrait permettre de faire baisser les frais de trading payés par les acteurs de marché et de faire émerger de nouveaux produits locaux ou transfrontaliers avec des effets vertueux pour le système. Côté prix, pas d’incidence rassure RTE, grâce au couplage : « Sur le marché se déroulant en J-1, le prix se forme par le croisement des offres d’achats et de ventes déposées par les acteurs de marché sur la bourse. Jusque-là, les acteurs de marché ne déposaient leurs offres que sur la bourse Epex Spot. Désormais, les acteurs peuvent déposer leurs offres sur Epex ou Nord Pool, puis les offres provenant des deux bourses seront mises en commun dans un algorithme de couplage : un seul prix sera déterminé, basé sur toutes les offres d’achats et de vente. »