Note-d-analyse-image-une

L’UE discutera à nouveau d’un plafonnement du prix du gaz le 24 novembre. En France, RTE annonce un risque plus élevé que prévu pour l’approvisionnement en électricité en janvier.

L’électricité à la hausse sur les échéances lointaines

La nervosité des marchés et l’incertitude liée aux capacités de production du parc nucléaire continuent d’orienter les cours de l’électricité.

  • Cal-23 : 390,95 €/MWh

Baisse : -4,8 %

  • Cal-24 : 274,16 €/MWh

Hausse : + 2,01 %

  • Cal-25 : 187,48 €/MWh

Hausse : + 2,73 %

Évolution du prix de l’électricité depuis 1 an (en €/MWh)

electricite-evolution-du-prix-depuis-1-an

(Source – EEX 18 novembre)

Évolution des prix de l’électricité depuis 1 mois (en €/MWh)

electricite-evolution-du-prix-mensuel

(Source – EEX 18 novembre)

 

Le gaz grimpe, entre crise géopolitique et problèmes techniques

Les inquiétudes géopolitiques sont toujours vives. Varsovie a placé sous tutelle d’Etat la participation de Gazprom dans la société EuRoPol Gaz qui gère le tronçon polonais du gazoduc Yamal, tandis que Berlin a annoncé la nationalisation de la filiale allemande du géant russe. Le missile tombé dans le sud-est de la Pologne est loin d’avoir calmé les esprits. Par ailleurs, des tensions pèsent toujours sur l’approvisionnement, entre le report du redémarrage du terminal de GNL américain Freeport et les risques liés à celui du champ gazier norvégien Aasta Hansteen.

  • Cal-23 : 111,722 €/MWh

Hausse : + 15,32 %

  • Cal-24 : 92,264 €/MWh

Hausse : + 9,4 %

  • Cal-25 : 69.004 €/MWh

Hausse : + 4,62 %

Évolution du prix du gaz depuis 1 an (en €/MWh)

gaz-evolution-du-prix-depuis-1-an

(Source – EEX 18 novembre)

Evolution des prix du gaz depuis 1 mois (en €/MWh)

gaz-evolution-du-prix-mensuel

(Source – EEX 18 novembre)

Le Brent décroche

Le Brent continue de baisser, le marché étant préoccupé par le contexte économique dégradé et par la demande chinoise qui ne redémarre pas. Les cas de coronavirus ont atteint cette semaine un nouveau sommet depuis avril, ce qui éloigne les perspectives d’un assouplissement de la politique sanitaire de Beijing. Certains estiment aussi que l’Opep + pourrait ouvrir les vannes, suite aux évolutions dans le cadre du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Whashignton a en effet annoncé que le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane devrait bénéficier d’une immunité lui évitant des poursuites aux États-Unis.

  • Prix du contrat pour livraison janvier : 87,62 $/b

Baisse : -8,72 %

Le carbone ralentit

Dans le cadre de la COP27, l’UE a annoncé une réduction plus ambitieuse de ses émissions de gaz à effet de serre, d’au moins 57 % d’ici 2030, contre les 55 % déclarés jusqu’alors. Mais les marchés semblent plus sensibles aux avancées laborieuses entre les pays sur des trajectoires communes.

  • Contrat Dec 22 : 72,47 €/

Baisse : – 4,44 %

Evolution du prix du carbone depuis 1 an (en €/MWh)

CO2-evolution-du-prix-depuis-1-an

(Source EEX – 18 novembre)