Note-d-analyse-image-une

Les marchés semblent être rassurés pour l’hiver à venir. En revanche, nombre d’acteurs alertent sur le fait que l’hiver 2023/2024 risque d’être bien plus compliqué, entre réduction des flux de gaz russe et possible reprise chinoise.

L’électron continue de ralentir, dans le sillage des fondamentaux

EDF a de nouveau décalé le calendrier de démarrage de ses réacteurs et révisé à la baisse son objectif de production 2022. Ces annonces n’ont pas réellement impacté les marchés, les acteurs les ayant déjà anticipées.
Les prix de l’électricité marquent ainsi à la baisse, dans la dynamique de la baisse des autres combustibles.

  • Cal 23 : 410,66 €/MWh

Baisse : – 17,21 %

  • Cal 24 : 268,76

Baisse : – 4,01 %

  • Cal 25 : 182,49

Baisse : – 4,13 %

Évolution du prix de l’électricité depuis 1 an (en €/MWh)

electricite-evolution-du-prix-depuis1-an

(Source EEX – 11 novembre)

Évolution des prix de l’électricité depuis 1 mois (en €/MWh)

electricite-evolution-du-prix-mensuel

(Source EEX – 11 novembre)

Le gaz poursuit son repli

Les prix continuent de baisser, à la faveur d’une météo clémente, d’un approvisionnement en GNL soutenu et du bon niveau des stocks de gaz.

  • Cal 23 : 96,88 €/MWh

Baisse : 13,29 %

  • Cal 24 : 84,338 €/MWh

Baisse : – 7,68 %

  • Cal 25 : 65,955

Baisse : – 6,31 %

Évolution du prix du gaz depuis 1 an (en €/MWh)

(Source EEX – 11 novembre)

Evolution des prix du gaz depuis 1 mois (en €/MWh)

(Source EEX – 11 novembre)

Le pétrole scrute les évolutions de la politique sanitaire chinoise

Les évolutions de la politique anti Covid de Beijing continuent d’orienter les cours du baril. Le Brent marque une pause début de semaine, à l’annonce d’un rebond épidémique dans la grande ville de Canton. Il remonte vendredi, porté par l’assouplissement de plusieurs mesures d’entrée sur le territoire chinois.

  •  Sur la semaine, le Brent enregistre une baisse de – 1,97 %, clôturant à  95,99$/b le 11 novembre.

Le carbone recule

Le prix des émissions de CO2 enregistre une baisse sur la semaine. Les États membres sont récemment parvenus à s’accorder sur une baisse des GES dans le transport routier, le chauffage des bâtiments, l’agriculture, les petites installations industrielles et la gestion des déchets. L’accord doit encore être formellement adopté.

  • Sur la semaine, le contrat de livraison en décembre enregistre une baisse de – 0,68 % , clôturant à 75,84 €/t le 11 novembre.

Evolution du prix du carbone depuis 1 an (en €/MWh)

(Source EEX – 11 novembre)