Contexte actuel : une hausse contenue

Les cours du pétrole ont entraîné ceux du gaz mais la décorrélation est de plus en plus grande et rien ne justifie la poursuite d’une hausse du prix gaz.

Évolution du prix du gaz depuis 2014

note gaz 1

Évolution du prix du gaz sur un an

note gaz 3

Pétrole

Le pétrole poursuit sa hausse sur fond de sanctions iraniennes, de réduction des exportations des grands producteurs (Russie, OPEP) et de bonne santé économique américaine.

Gaz

Les prix du gaz ont nettement augmenté en avril avant de se détendre à nouveau mais cette hausse semble peu justiée au vu de l’abondance de l’offre mondiale, et notamment du dynamisme des échanges de GNL (Gaz Naturel Liquéé).

Incertitudes économiques

Les incertitudes restent d’actualité et aucune tendance claire ne se dégage. La guerre commerciale Chine-US, le ralentissement anticipé de la zone euro, le Brexit, les tensions au Vénézuela continuent de peser sur la demande mondiale. Seuls les États-Unis n’ont jamais été en si grande forme économique.


Synthèse et préconisation

Les prix sont franchement bons sur un historique long, il serait opportun de fixer le prix de son contrat de gaz jusqu’en 2023.