Notes d'analyse énergie

Contexte actuel : une économie attentiste, sur fond d’inquiétudes commerciales internationales

Les incertitudes pour les mois à venir sont nombreuses, les présidentielles américaines dans moins d’un an maintenant pourraient être déterminantes avec l’émergence potentielle d’un candidat anti- schiste. Les prix actuels encouragent à fixer un prix jusqu’en 2023 pour sécuriser son budget.

Évolution du prix du gaz depuis 2014

(source Powernext – 2 décembre 2019)

Évolution du prix du gaz sur un an

(source Powernext – 2 décembre 2019)

Pétrole : une fin de mois en recul après de timides remontées

Après un début de mois plutôt stable, les perspectives d’accord entre la Chine et les Etats-Unis ainsi que les nouvelles restrictions de production qui pourraient être annoncées à l’issue de la prochaine réunion de l’Opep sont venues soutenir les prix. Le Brent clôturait ainsi à à 63,30 $/b le lundi 20, en hausse de 10% par rapport à début octobre. Retournement de situation le 29 novembre, les prix étant pénalisés par le volume de production US record (12,46 mbj), le regain de tensions sino-américain suite aux déclarations américaines en faveur de la démocratie à Hong Kong et la multiplication des troubles géopolitiques au Moyen-Orient. Le Brent terminait ainsi à 62,43 dollars soit une baisse de 2,13% par rapport à la clôture de jeudi.

Gaz

Portés par des stocks européens au plus haut et le ralentissement économique en Asie, les prix à moyen et long terme marquent une tendance baissière jusqu’en milieu de mois. Le contrat PEG Calendar 2020 s’achait ainsi à 15,95 €/MWh le 13 novembre contre 17 €/MWh 8 jours auparavant. La fin du mois voit les prix remonter légèrement, sans jamais repasser au-dessus du seuil des 17 €/MWh. Le contrat Calendar 2020 clôt ainsi la dernière semaine de novembre à 16,09 €/MWh vs 16,53 €/MWh en début de mois.

Les marchés ne font pas de vague

Les marchés continuent de tourner au ralenti, vibrant à peine à chaque nouveau rebondissement entre Pékin et Washington. La promulgation par Donald Trump d’une loi soutenant les manifestants démocrates à Hong Kong semble bloquer l’aboutissement d’un accord commercial entre les deux pays d’ici fin 2019. Le contexte géopolitique tendu au Moyen- Orient incite également à la prudence.


Synthèse et préconisation

Après quelques hésitations, les prix repartent à la baisse et passent le plancher des 16 €/MWh. Ils sont au plus bas depuis 3 ans.