OE_analyse-des-prix-du-gaz

Contexte : Le monde post-confinement en plein doute

Les mois se suivent et se ressemblent pour les cours long terme du gaz mais pour combien de temps ? Il faut profiter des prix compétitifs du gaz pour fixer son prix sur plusieurs années ou renégocier à l’avance vos contrats.

Évolution du prix du gaz depuis 2008 (en €/MWh )

GAZ_Evolution-du-prix-depuis-2008

(source EEX- 28 mai 2020)

Évolution du prix du gaz depuis 1 an (en €/MWh)

GAZ_Evolution-du-prix-depuis-1-an

(source EEX- 28 mai 2020)

Nombreuses incertitudes sur les marchés

La sortie de crise du coronavirus semble réveiller les tensions qui agitaient le monde avant que le covid ne monopolise l’attention. Les deux premières puissances du globe redémarrent évidemment leur guerre d’influence, Hong-Kong et Taïwan reviennent ainsi sur le devant de la scène. Ces derniers jours, le ton est aussi monté entre la Chine et l’Inde dans la région du Ladakh himalayen où des milliers de soldats ont été envoyé des deux côtés. Ces tensions viennent s’ajouter aux incertitudes de la reprise économique et maintiennent un climat de peur sur les marchés.

Pétrole : en cours de relance

Après le désastre du mois d’avril où les prix pour livraison au mois de mai ont terminé en territoire négatifs aux Etats-Unis, les prix du pétrole ne pouvaient que remonter. Le baril de pétrole qui cotait à 12 dollars fin avril a vu son prix multiplié par trois atteignant plus de $ 34/b le 21 mai. Depuis, le cours s’est stabilisé entre 30 et 35 dollars le baril mais le marché reste très volatile. Les regards se tournent désormais vers la réunion de l’OPEP+ annoncée le 10 juin. Est-ce que le retour de la demande remettra en cause la baisse de la production de 10 millions de barils par jour décidée en urgence début avril ?

Pas encore de reprise sur le marché du gaz

Le gaz continue d’évoluer sur ses plus bas historiques. Les prix à court termes structurellement bas depuis début janvier, ont diminué tout au long de l’année pour atteindre le point le plus critique depuis 22 ans à 2,88 €/MWh, vendredi 22 mai. De fait, cela se répercute sur les tarifs réglementés de gaz naturel d’Engie qui vont encore baisser de 2,8 % au 1er juin. A plus long terme, le calendar 2021 est toujours autour des 12 €/MWh et le 2022 légèrement en-dessous de 14 €/MWh.


Synthèse et préconisation

Les prix du gaz se maintiennent permettant au consommateur de s’approvisionner sur le long terme à des prix historiquement bas.