Notes d'analyse énergie

Contexte actuel : électricité et carbone ont baissé

Les TRV ont augmenté de 5.9% au 1er juin rendant certaines offres de marché plus compétitives. Un amendement a été déposé ce même jour pour proposer une hausse du plafond de l’ARENH à 150 TWh.

Évolution du prix de l’électricité depuis 2008

visuel élec 1 note analyse 2019

Évolution du prix de l’électricité sur un an

visuel analyse élec 2 juin 2019

Le CO2 : facteur d’incertitudes

Après avoir oscillé au-dessus des 25€/tonne tout le mois de mai, les prix du carbone ont baissé de plus de 1€/tonne, impactés par de nouvelles rumeurs de « No deal » sur le Brexit, qui entraînerait la vente des quotas britanniques et donc une hausse soudaine de l’offre. Cependant, le marché du CO2 reste imprévisible, compte tenu du nombre de spéculateurs, et un rebond est toujours possible.

Charbon, gaz et pétrole

Toutes les énergies fossiles voient leurs prix descendre, anticipant une baisse généralisée de la demande due aux tensions commerciales à travers le monde.

Indices économiques baissiers

Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine s’accentuent et Trump a ouvertement menacé le Mexique d’un nouveau droit de douane. Cette situation pèse sur l’économie mondiale, comme l’atteste la publication de plusieurs indices économiques décevants, notamment industriels, partout dans le monde.


Synthèse et préconisation

Les prix de l’électricité ont baissé, entraînés par les énergies primaires et le carbone, ils se sont brièvement approchés des 49€/MWh, leur plus bas niveau depuis près d’un an. Cela offre une belle fenêtre d’achat pour ces premières semaines estivales, traditionnellement chargées chez les fournisseurs.

ARENH

Actuellement, le prix de l’ARENH est plus compétitif que les prix de marché pour 2020, 2021 et 2022.

ARENH juin 2019