logo-edf

EDF a demandé la suspension de la cotation de ses titres jusqu’à nouvel ordre à la suite des annonces de la Première ministre Elisabeth Borne sur une renationalisation à 100 % de l’entreprise.

Par ailleurs, Bercy a annoncé présenter son plan d’actions au plus tard le mardi19 juillet. Selon Reuters, deux sources « au fait du dossier » ont indiqué que « le gouvernement devrait débourser plus de 8 milliards d’euros pour prendre le contrôle total de l’entreprise. » L’une de ces sources a même avancé une enveloppe de « 10 milliards d’euros » si l’on doit tenir compte « des obligations convertibles en circulation » et « d’une prime par rapport aux prix actuels du marché ».

Le quotidien Les Echos a quant à lui indiqué qu’un comité d’experts devrait être formé rapidement afin de déterminer le « juste prix » des actions de l’Electricien historique. Les pouvoirs publics souhaiteraient finaliser l’opération de rachat au plus tard en novembre 2022.