les marchés de détail en pleine mutation

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié son rapport sur les marchés de détail de l’électricité et du gaz sur l’année 2017. Premier constat, depuis 2015, le marché de détail attire de nombreux acteurs : en 2017, 39 fournisseurs nationaux actifs sont recensés. Si les fournisseurs historiques continuent de truster le marché, le rythme de croissance de leurs concurrents s’intensifie. En électricité, les fournisseurs alternatifs ont gagné 1,3 million de sites résidentiels entre décembre 2016 et décembre 2017. Même constat pour le gaz naturel. Pour la première fois, le nombre de sites résidentiels aux tarifs réglementés de vente de gaz est même passé sous la barre des 50 % : 46 % seulement étaient aux TRV au 31 décembre 2017.

Au 31 décembre 2017, les fournisseurs alternatifs disposaient ainsi d’un portefeuille en augmentation de plus de 700 000 sites résidentiels.

La CRE note également un « record » lors des déménagements avec plus de 11% des clients en gaz et 8% en électricité qui ont alors soit changé de fournisseur soit choisi un fournisseur alternatif. Le rapport souligne encore l’émersion de nombreuses nouvelles offres, portée par le renforcement de la concurrence, avec une poussée signifiante et incontestable des offres d’électricité verte (1,5 million de consommateurs fin 2017).

La CRE rappelle cependant que les territoires des entreprises locales de distribution ne profitent pas de cette évolution. « Sur ces territoires, ce sont plus de 1,2 million de consommateurs résidentiels en électricité et 400 000 en gaz qui ne peuvent véritablement faire jouer la concurrence. »