fete-foraine

Retour sur une décision de la CRE  passée inaperçue qui accorde aux cirques et fêtes foraines une dérogation, à titre expérimental, en matière de raccordement, de dé-raccordement et de fourniture d’électricité. Les « professions foraines et circassiennes » traiteront désormais directement avec Enedis. C’est en effet le gestionnaire du réseau de distribution qui procèdera  au raccordement des manèges et attractions sans pose de compteur et avec un collier d’identification, et qui fera payer un forfait journalier comprenant les travaux de raccordement et dé-raccordement, ainsi que l’énergie évaluée forfaitairement en fonction de la puissance des installations.

Un choix qui va simplifier la vie des forains et professionnels du cirque qui, depuis l’ouverture des marchés, étaient confrontés à de multiples formalités à chaque nouvelle installation, à chaque départ. Ils devaient par exemple systématiquement faire une demande de branchement provisoire, souscrire un contrat auprès d’un fournisseur, procéder à sa résiliation… pour tout recommencer quelques semaines (jours) et kilomètres plus tard. Initialement accordée aux seules installations raccordées en BT à une puissance supérieure à 36 kVA, cette possibilité a été étendue à toutes celles d’une puissance inférieure à 36 kVA. L’expérimentation doit durer 5 ans.