le prix du Brent en baisse les accords sino-américains n'ont pas convaincu

Après avoir gagné plus de 3 % la semaine dernière, les cours du pétrole reculent nettement ce lundi. En cause, le peu de confiance porté au périmètre commercial conclu entre les Etats-Unis et la Chine vendredi dernier.  Donald Trump a en effet annoncé, en présence du vice-Premier ministre chinois Liu He, un accord qui n’a pas su rassurer les marchés : la Chine s’engage à acheter des biens agricoles pour 40 à 50 milliards de dollars par an et à s’ouvrir aux sociétés américaines spécialisées dans les services financiers et la technologie. En contrepartie, Pékin a obtenu que Donald Trump renonce à l’augmentation de 25 à 30% des tarifs douaniers punitifs sur 250 milliards de dollars d’importations chinoises aux États-Unis, qui devait entrer en vigueur demain. Trop de points d’achoppement restent en suspens. A 17h15, le Brent perd ainsi 2,94 % et clôt à 58,73 dollars. Les attentes sont grandes également du côté de l’Arabie Saoudite, où la Russie vient d’annoncer avoir scellé avec Ryad une entente pétrolière et une coopération renforcée tous azimuts.