Début du One Planet Lab

Premier acte pour le One Planet Lab ce lundi 4 mars. Il fait suite à l’appel lancé par Emmanuel Macron en septembre 2018, lors de la seconde édition du One Planet Summit à New-York.

Laboratoire d’idées, il a pour ambition de structurer une réflexion stratégique et alimenter les futures éditions du One Planet Summit avec de nouveaux objectifs et des leviers d’action, en faisant notamment avancer des coalitions d’acteurs engagés. « Qu’il s’agisse d’entreprises privées ou d’institutions, il réunit et porte à grande échelle des actions concrètes pour répondre aux défis mondiaux liés au changement climatique, à la perte de biodiversité et au bien-être des sociétés. » rappelle le ministère de la transition écologique. Quelque 30 « personnalités influentes des mondes universitaire, associatif, des affaires ou encore des institutions financières internationales », parmi lesquelles Emmanuel Faber, PDG de Danone, Pascal Canfin, directeur général du WWF France, la navigatrice Ellen McArthur, l’aéronaute Bertrand Piccard ou encore le prix Nobel de l’économie Joseph Stiglitz… ont ainsi confronté leurs opinions et préconisations afin de proposer des pistes de réflexion à Emmanuel Macron dès la fin de la journée. Quatre thématiques principales ont été identifiées :

  • Lutte contre le réchauffement climatique
  • Protection des océans
  • Préservation de la biodiversité
  • Mobilisation de la finance

A priori, les conclusions du One Planet Lab ne seront pas rendues publiques avant leur présentation lors des divers événements auxquels le Lab participera. Prochain rendez-vous le 14 mars à Nairobi (Kenya) pour le premier One Planet Summit régional.