lancement de l'association européenne des grd

L’EU DSO, la nouvelle association des gestionnaires de réseau de distribution européens de l’électricité, est officiellement lancée.

Issue des textes du paquet européen, Une énergie propre pour tous les Européens, l’EU DSO  vise à accroitre l’efficacité des réseaux de distribution d’électricité dans l’Union et à assurer une coopération étroite avec, entre autres, les gestionnaires de réseau de transport.

Favoriser la coopération entre tous les GRD au niveau européen

Intégrateurs de la plus grande part des énergies renouvelables (> 90 % au DSO-grid), devant relever les défis d’une volatilité accrue de l’approvisionnement énergétique et de la stabilité du réseau, les GRD sont au cœur de la transition énergétique. Pourtant, ils manquaient d’une représentation formelle. C’est désormais chose faite avec l’EU DSO. Elle leur permettra d’asseoir le nouveau rôle central des GRD dans la transition énergétique, tout en renforçant la collaboration entre les différentes entités.

Une plateforme commune sera également mise en place, conçue comme un forum d’expertise et d’échange de points de vues, permettant d’aborder l’ensemble des sujets liés à leurs activités.

Enfin, l’EU DSO se donne comme ambition de faciliter la coopération avec les GRT comme avec les autres parties prenantes du secteur.

Un rôle majeur pour la transition énergétique

L’EU DSO est en effet destinée à être une entité experte travaillant pour l’intérêt commun de l’Union et pour accroître l’efficacité des réseaux de distribution d’électricité dans l’Union.

En parallèle, elle devra assurer une coopération étroite avec les gestionnaires de réseau de transport (GRT) et le Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d’électricité pour l’électricité (ENTSO-e).

L’EU DSO sera un véritable pendant à ENTSO-e sur la rédaction de la réglementation de l’UE affectant les questions de distribution.

« La création de l’Entité GRD de l’UE est chaleureusement accueillie par les GRD, qui occupent une place centrale dans la transition énergétique qui associe décentralisation et numérisation à la décarbonation. Cette étape significative contribue à la planification et à l’exploitation coordonnées des réseaux de distribution et de transport dans le secteur de l’électricité » note le communiqué.

La gouvernance de la future entité GRD de l’UE devra prendre en compte le grand nombre et la diversité des GRD d’électricité dans l’Union européenne : plus de 2500 avec des différences substantielles d’échelle, de périmètre, de type d’actionnaire et de portefeuille d’activités.

En 1ère assemblée générale, les quelque 900 membres ont désigné au poste de président Vincenzo Ranieri, administrateur délégué du GRD italien e-Distribuzione. Une nomination qui devra être confirmée lors d’une deuxième AG, prévue le 30 juin.