inauguration gazoduc chine russie

Vladimir Poutine et  Xi Jinping ont inauguré  ce jour « Force de Sibérie », le premier gazoduc reliant la Chine et la Russie, co-développé par Gazprom et PetroChina. Il connecte, via plus de 2.000 km de tuyaux, les gisements de Sibérie orientale à la frontière chinoise. À terme, le réseau dans son ensemble sera long de plus 3.000 km. Avec un coût évalué à 55 milliards de dollars, ce premier gazoduc russo-chinois doit contribuer à assouvir les besoins énergétiques de la Chine : il vise en effet une capacité en 2022–2023 de 38 milliards de m3 par an, soit 9,5% du gaz consommé en Chine. « Force de Sibérie » entérine également le rapprochement entre Pékin et Moscou, après des décennies de défiance entre les deux nations. « Le développement des relations sino-russes est et sera une priorité de la politique étrangère de chacun de nos pays » a d’ailleurs  déclaré Xi Jinping tandis que Poutine a qualifié l’inauguration d’ « événement véritablement historique, non seulement pour le marché mondial de l’énergie, mais avant tout pour vous et moi, pour la Russie et la Chine ».          .