Pour la première fois depuis le début de l’année, les tarifs réglementés du gaz subiront une évolution à la hausse. Cette augmentation sera de 1,3% au premier août. Cette hausse résulte de l’entrée en vigueur du mécanisme de lissage proposée par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et entériné par le gouvernement dans l’arrêté du 26 juin 2020 relatif aux tarifs réglementés de gaz naturel fourni par ENGIE.

Concrètement pour les usagers du gaz naturel, l’augmentation sera de 0,3 % pour les consommateurs de gaz pour la cuisson, de 0,7% pour les doubles usagers, cuisson et eau chaude et de 1,4% pour ceux qui se chauffent grâce au gaz.

Pour rappel, le gouvernement anticipe un rattrapage et une augmentation des tarifs en fin d’année suite à la chute des prix du gaz due à la crise sanitaire. Le mécanisme de lissage permet ainsi de restreindre les hausses des prix au dernier trimestre tout en couvrant les coûts d’Engie.

La CRE précise dans sa délibération que les tarifs réglementés de vente de gaz d’ENGIE étaient en baisse depuis janvier 2019 de 24,5 %.

Pour rappel, un mécanisme de lissage de l’évolution des tarifs réglementés de vente de gaz naturel entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 a été mis en place, pour limiter les hausses tarifaires qui pourraient intervenir au dernier trimestre.

A noter : les TRV du gaz disparaîtront pour tous les professionnels au 31 décembre 2020. A cette date, les professionnels devront se tourner vers une offre de marché. Notre guide sur la fin des TRV du gaz.