encheres de capacite septembre 2021

Le fournisseur d’électricité Hydroption, fragilisé par l’envolée des prix de l’énergie, a reçu des autorités une notification préalable au retrait de son autorisation d’exercer et va chercher un repreneur, a-t-il indiqué mercredi à l’AFP.

Hydroption était en procédure de sauvegarde depuis 2018. Si le fournisseur est méconnu du grand public, il compte parmi ses clients la mairie de Paris ainsi que, jusque très récemment, l’armée et l’État :  selon Le Figaro, Hydroption aurait résilié ces deux importants contrats.

En 2020, alors que la crise sanitaire battait son plein,  Hydroption avait choisi de réduire ses achats d’électricité pour 2021. Mais c’était sans anticiper la reprise et la forte consommation qui en a découlé : le fournisseur s’est vu contraint d’aller s’approvisionner sur les marchés dont les prix atteignent des niveaux jamais vus.

L’entreprise, basée à Toulon, a été fondée en 2014. Elle fournit de l’électricité à près de 18 500 sites. En 2020, elle gérait un portefeuille de clients totalisant un volume de consommation annuelle de plus de 13 térawattheures (TWh).