Le géant énergétique Gazprom a annoncé baisser de 40 % son approvisionnement de gaz via Nord Stream 1.

« Les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream ne peuvent être assurées que jusqu’à un volume de 100 millions de m3 de gaz par jour au lieu des 167 millions de m3 par jour prévus » précise ainsi le gazier russe dans un communiqué diffusé sur la messagerie Telegram.

Aucune décision politique ne serait en jeu : il s’agirait d’un problème technique.

Le groupe explique qu’il répercute la livraison retardée de compresseurs Siemens, nécessaires pour réparer la station de compression de Portovaïa.

En l’état, « seules trois unités de compression de gaz peuvent actuellement être utilisées ». La station de Portovaïa est située aux environs de la ville de Vyborg dans la région de Léningrad, où se fait le remplissage de Nord Stream 1.