Reprise de la livraison de gaz russe vers l’Allemagne

Le gazoduc Nord Stream 1, qui achemine du gaz russe vers l’Allemagne, a redémarré. Il avait été fermé 10 jours pour raison de maintenance. La quantité de gaz en cours d’acheminement n’est en revanche pas encore connue. Gazprom, le géant gazier russe, aurait annoncé à Gascade,  l’opérateur allemand du réseau, une livraison de 530 GWh durant la journée. Soit 30 % des capacités du gazoduc et 10 points de moins que les volumes livrés avant la maintenance.

Nord Stream 1, un redémarrage sous haute surveillance

Jusqu’à ce matin, le redémarrage du gazoduc restait incertain. Gazprom a expliqué être dans l’attente d’une turbine en maintenance au Canada, qui le contraignait à réduire ses exportations. Mardi 19 juillet, Vladimir Poutine a affirmé que Gazprom n’avait pas encore reçu « les documents officiel » pour faire venir cette turbine du Canada.

Le Président russe a aussi laissé entendre que si la Russie ne recevait pas la turbine manquante, le gazoduc ne fonctionnerait qu’à 20% de sa capacité dès la semaine prochaine. En effet, selon Poutine, une seconde turbine doit à son tour faire l’objet d’une maintenance fin juillet.