À la recherche d'un contrat de gaz et d'électricité ? L'offre est vaste et il n'est pas toujours facile de se décider !
quel fournisseur d'énergie choisir lorsqu'on est artisan ?

Comptant plus de 1,3 million d’entreprises, plus de 3 millions d’actifs, et générant un chiffre d’affaire de 300 milliards d’euros (chiffres APCMA, 2017) le secteur de l’artisanat est bien la Première entreprise de France.
C’est donc sans surprise que, avec l’ouverture des marchés du gaz et de l’électricité, les offres de contrat d’énergie à destination des artisans se soient multipliées… à tel point qu’il est aujourd’hui difficile de choisir !
Voici quelques pistes pour savoir quel fournisseur d’énergie choisir lorsqu’on est artisan.

Contrats d’électricité et de gaz pour l’artisanat : comment se décider ?

Les métiers de l’artisanat sont regroupés en quatre grandes familles : l’alimentation, le bâtiment, la production et les services. L’artisanat c’est plus de 510 activités différentes, qui vont des professions les plus traditionnelles (maçonnerie, menuiserie, boucherie…) aux métiers les plus high tech (micro-électronique, son et image, génie climatique…), en passant par les services (mécaniques, coiffure, confection…) ou la création artistique (céramique, bijouterie, arts graphiques, décoration).

Les métiers regroupés sous la bannière Artisanat sont donc multiples et tous différents. Les artisans partagent néanmoins des préoccupations communes, comme la maîtrise de leur budget énergie qui peut impacter fortement le chiffre d’affaires.

L’artisan a besoin d’une offre d’électricité et de gaz adaptée à ses besoins particuliers, surtout si sa profession implique l’usage d’installations fortement consommatrices d’énergie : la consommation en électricité d’un boulanger sera forcément différente de celle d’un coiffeur ; la consommation en gaz d’un carrossier ne sera pas la même que celle d’un fleuriste.

Quelques chiffres qui illustrent l’importance de la facture énergie pour les métiers de l’artisanat (source : CNIDEP) :

  • Secteur de l’alimentaire : les dépenses de gaz et d’électricité représentent entre 1,2 % (pour un charcutier-traiteur par exemple) et 3 % du chiffre d’affaires (pour un boulanger-pâtissier).
  • Secteur de l’automobile : les dépenses de gaz et d’électricité représentent environ 0,5 % du chiffre d’affaires (pour un garagiste par exemple).
  • Secteur du bois : les dépenses de gaz et d’électricité représentent entre 0,6 % (pour un menuisier) et 1,8 % du chiffre d’affaires (pour le dirigeant d’une scierie).
  • Secteur du pressing : les dépenses de gaz et d’électricité représentent 3 % du chiffre d’affaires.

Quelles offres de gaz et d’électricité peuvent être souscrites par un artisan ?

En tant qu’artisan, vous appartenez au segment des professionnels et petites entreprises : autrement dit vous présentez un compteur électrique de puissance inférieure ou égale à 36 kVA et une consommation de gaz naturel inférieure à 30 MWh pour le gaz naturel.

Vous aurez donc à choisir entre deux types de contrat de gaz et d’électricité :

1/ un contrat de gaz et d’électricité aux tarifs réglementés :

Les tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité et de gaz sont fixés et régulièrement mis à jour par les ministères de la Transition Écologique et Solidaire et de l’Économie et des Finances, après consultation de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Les TRV d’électricité sont réévalués une fois par an, au mois d’août. Les nouveaux TRV du gaz sont arrêtés une fois par an au mois de juillet mais évoluent chaque mois en fonction de la hausse ou de la baisse du prix du gaz naturel sur les marchés. Les tarifs réglementés ne peuvent être proposés que, en matière d’électricité, par le fournisseur historique d’électricité et, en matière de gaz, par le fournisseur historique Engie (ex GDF Suez) ainsi que par les entreprises locales de distribution de gaz et d’électricité. On compte environ 160 ELD pour l’électricité et une vingtaine pour le gaz.

2/ Un contrat de gaz et d’électricité en offre de marché :

Ce type de contrat sera proposé aussi bien par les fournisseurs historiques que par les fournisseurs alternatifs, qui sont les acteurs ayant émergé suite à l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007. Parmi les contrats en offre de marché proposés par les fournisseurs d’énergie, on distingue des offres à prix indexés et des offres à prix fixes, qu’il s’agisse de gaz ou d’électricité.

  • Offres gaz à prix indexé : le prix du gaz évolue en suivant un indice de référence, précisé dans le contrat. Il peut par exemple être indexé sur les tarifs réglementés, sur le prix de gros du gaz naturel mais aussi sur le prix du fioul, du pétrole.
  • Offres gaz à prix fixe : le même prix du gaz HT est garanti toute la durée du contrat, mais il sera impacté par les évolutions des taxes, contributions et, bien souvent, des couts liés à l’acheminement.
  • Offres électricité à prix indexé : le prix de l’électricité est librement fixé par le fournisseur d’énergie et évolue selon un indice de référence et une périodicité indiqués dans le contrat. On dit d’un prix qu’il est indexé lorsque son évolution, à la hausse comme à la baisse, suit l’évolution du tarif réglementé.
  • Offres électricité à prix fixe : les fournisseurs d’électricité s’engagent à maintenir un prix de l’électricité fixe sur une période de consommation prédéfinie. Cette période peut être de 1,2, 3 ou même 4 ans.

Quel fournisseur d’énergie contacter quand on est artisan ?

Aujourd’hui, outre les fournisseurs historiques EDF et ENGIE, de nombreux fournisseurs ont développé des offres de gaz et d’électricité destinés aux artisans. Attention cependant à ne pas choisir à la va-vite et n’hésitez pas à mettre en concurrence les différents contrats d’énergie pour être sûr de souscrire celui qui vous sera le plus avantageux !

En décembre 2017, la CRE recensait 19 fournisseurs « alternatifs » nationaux d’électricité susceptibles de proposer des offres d’électricité adaptées aux artisans :

  • Alterna
  • Direct Energie
  • Électricité de Savoie
  • Électricité de Provence
  • EkWateur
  • Energie d’ici
  • Energies du Santerre
  • Enercoop
  • Energem
  • ENGIE
  • ENI
  • GEG Source d’Energies
  • Gedia
  • Lucia
  • Planète OUI
  • Proxelia
  • Sélia
  • Total
  • Vattenfal

La CRE recensait également 26 fournisseurs « alternatifs » nationaux de gaz susceptibles de proposer des offres gaz adaptées aux artisans :

  • Alpiq Energie France
  • Alterna
  • Antargaz
  • Axpo
  • Breizh Gaz
  • Direct Energie
  • Dyneff Gaz
  • EDF
  • EkWateur
  • Endesa Energia
  • Energies du Santerre
  • ENI
  • Enovos
  • Gas Natural Fenosa
  • Gaz Européen
  • Gazprom Energy
  • GEG Source d’Energies
  • Iberdrola
  • NATGAS France
  • PICOTY
  • SAVE
  • Sélia
  • Séolis
  • Solvay
  • UNIPER
  • Vattenfall

 

Quelle que soit votre activité artisanale, les dépenses liées au gaz et à l’électricité peuvent rapidement coûter cher.

Pour faire des économies d’énergie, il est nécessaire de s’adresser au fournisseur d’énergie qui aura l’offre la plus adaptée à votre profession.