Annoncée et reportée à maintes reprises, la fermeture de la centrale de Fessenheim s’est concrétisée une première fois le 22 février 2020 avec l’arrêt du réacteur numéro un. Cette nuit, la déconnexion du réseau électrique du second réacteur signera la fin de la plus vieille centrale de France mise en service en 1977.

Si l’arrêt de la centrale de Fessenheim en réjouit certains, d’autres en revanche s’inquiètent du fait que cela fragilise la sécurité de l’approvisionnement électrique. En effet, la crise du Covid-19 a rendu impossible les opérations de maintenance du parc nucléaire de EDF entraînant un risque de manque d’électricité. RTE se veut rassurant quant à l’été et la hausse des températures annoncée et prend des mesures pour anticiper un hiver rigoureux.

Le démantèlement de Fessenheim devrait durer jusqu’en 2040. 12 autres fermetures de centrales nucléaires sont prévues d’ici 2035.