Ce qui change en matière de gaz et d'électricité au 1er janvier 2017
  • Gaz : Augmentation de la TICGN

Destinée à inciter les ménages à réduire leur consommation de gaz pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, la Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel était jusqu’à présent quasiment indolore car en majeure partie compensée par la baisse des tarifs du gaz de ces 2 dernières années. Mais la donne va changer… Premièrement car le tarif du gaz naturel est en hausse depuis novembre, et deuxièmement car la TICGN intègre désormais 2 autres taxes (la contribution au tarif spécial de solidarité gaz et la contribution biométhane), ce qui affecte son montant : 5,88 € par MWh pour 2017, contre 1,27 € par MWh en 2016. Notez que cette taxe est proportionnelle au volume de gaz consommé, alors optimiser ses contrats de gaz est une des réponses possibles face à ces différentes hausses !

  • Entrée en vigueur du mécanisme de capacité : hausse de vos prix d’électricité

Afin d’assurer la sécurité d’approvisionnement, un nouveau mécanisme réglementaire est entré en vigueur au 1er janvier 2017 : le mécanisme de capacité. Cette mise en place va entrainer un surcoût sur vos contrats d’électricité dès janvier 2017. L’ensemble des fournisseurs va ainsi majorer le prix des contrats en cours. Cette augmentation dépend du type de site et du fournisseur. En moyenne, elle est de l’ordre de 2 €/MWh.
Voir notre zoom sur ce sujet

  • Electricité : la CSPE reste stable en 2017 !

Après plusieurs années de hausse spectaculaire depuis 2012 à raison de 3€/MWh par an, la CSPE – Contribution au Service Public de l’Electricité – restera stable cette année à 22.5€/MWh. Rappelons que des taux réduits s’appliquent pour certains consommateurs industriels électro-intensifs !