engie affirme ses ambitions dans les ENR

Mardi 3 septembre, Engie a déclaré avoir déjà installé ou sécurisé une grande partie des nouvelles capacités visées d’ici 2021. Pour rappel, lors de la présentation de son nouveau plan stratégique fin février, le groupe avait annoncé son ambition de construire à travers le monde 9 gigawatts (GW) de capacités supplémentaires dans les renouvelables sur la période 2019-2021.

Gwenaëlle Avice-Huet, directrice générale adjointe, a tenu à souligner qu’Engie compte ainsi à ce jour « 8,5 GW qui sont soit déjà mis en service, soit déjà sécurisés », en majorité dans l’éolien. Comme le rapporte l’AFP, elle a aussi évoqué une liste additionnelle « de projets qui est relativement avancée, qu’on va affermir et sécuriser pour pouvoir développer les 500 MW additionnels » et ainsi atteindre les 9 GW. La moitié des nouveaux projets développés d’ici 2020 reposeront sur des PPA, contrats passés de gré à gré avec des entreprises et des collectivités locales. Si les PPA sont bien installés aux Etats-Unis, ils commencent à percer peu à peu en France.  Selon Mme Huet, l’évolution ne peut qu’être positive, les grands consommateurs industriels souhaitant de plus en plus une fourniture d’électricité renouvelable continue, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. « Les industriels veulent consommer de l’électricité quand ils en ont besoin et non pas quand nous la produisons (…). Nous passons d’un modèle as produced à un modèle as consumed ».