La dernière enchère de capacités pour 2021 s’est tenue aujourd’hui, le 25 juin, marquant un volume à la hausse. Le prix des certificats de capacité a fait plus que doubler pour atteindre 47 401 €/MW, portant le prix moyen des enchères 2021 à 28 706 €/MW.  Pour 2020, le prix moyen de référence des enchères était de 19 458 €/MW.

Pour l’année 2022, la seconde enchère de capacité s’est aussi déroulée ce jour avec un prix en forte hausse, passant de 16 642 €/MW à 38 966 €/MW. L‘enchère en cours d’année pour les garanties de capacité 2020 s’est pour sa part élevée à 45 000 €/MW. Enfin, l’enchère de régularisation, concernant les garanties de capacité 2019 s’est établie à 395 €/MW.

Les experts expliquent cette forte hausse comme une conséquence de la crise du Coronavirus qui a obligé EDF à bousculer le calendrier de maintenance de son parc nucléaire entraînant une baisse de la production nucléaire.

Les conséquences de cette hausse se porteront d’une part sur la facture d’électricité des français qui va automatiquement augmenter. D’autre part à l’inverse, le prix de l’ARENH devient encore plus compétitif face au marché, grâce au « cadeau » de la capacité. En effet, avec une garantie à 47 k€/MW, le prix de marché équivalent au produit ARENH est de 36.6 €/MWh.

Pour mémoire, l’ARENH inclut la livraison de garanties de capacités à titre gracieux, si le prix de la capacité augmente, ce qui est le cas actuellement, le prix de l’ARENH devient encore plus compétitif par rapport au marché.