Logo_Alpiq.svg

EDF va sortir du capital d’Alpiq dont l’électricien français historique détenait 25,04%. Il cède sa participation à EOS et Primeo Energie, tous deux déjà au capital de l’énergéticien suisse, pour pour 489 millions de francs suisses (435,53 millions d’euros). Cette cession « s’inscrit dans le processus régulier de revue d’actifs d’EDF et pourrait intervenir d’ici la fin du premier semestre » a indiqué le groupe français. Vers 15h00, la nominative Alpiq bondissait de 7,82%% à 70,30 francs suisses dans des volumes particulièrement élevés, après avoir grimpé de plus de 10% dans les premiers échanges.