le maire souhaite transformation edf

EDF vient de donner ses premières prévisions de production pour l’année 2024.

Une hausse de la production nucléaire pour 2024

L’Electricien historique table ainsi sur une production nucléaire entre 315 et 345 TWh, rappelant néanmoins que le planning de maintenance est en cours de consolidation.

Ces chiffres sont en hausse par rapport aux prévisions des années 2022 et 2023.

Pour rappel, EDF a revu à la baisse ses prévisions de production pour 2022, à un niveau compris entre 280 et 300 TWh, vs 295 à 315 TWh attendus. Un plus bas historique !

Il a également révisé à la baisse ses prévisions pour 2023, annonçant 300-330 TWh vs 340-370 TWh anticipés initialement.

Pour autant, même à  345 TWh, le parc nucléaire français n’aura toujours pas retrouvé ses niveaux de production d’avant Covid :  393 TWh en 2018 ou 379,5 en 2019.

La crise sanitaire a en effet chamboulé le calendrier de maintenance des centrales : déjà en 2020, EDF a fait état d’une production sur l’année de 335 TWh au final, soit – 12 % par rapport à l’année précédente.

Et, depuis, l’Electricien enchaine les déboires : des problèmes de corrosion provoquant des microfissures sur des tuyauteries de systèmes de sécurité ont en effet conduit le groupe à arrêter ou à prolonger l’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires.

Ce mardi 13 septembre, la moitié des 56 réacteurs sont ainsi à l’arrêt, pour raisons de maintenance ou pour corrosion.