edf en greve contre hausse arenh

Les salariés d’EDF mais aussi ceux de RTE et d’Enedis sont appelés à la grève par l‘intersyndicale CFDT, CGT, FO et CFE, ce mercredi 26 janvier.

Une journée de mobilisation contre la décision de l’exécutif de relever temporairement le plafond de l’ARENH de 20 TWh.

Les syndicats attendent de 30 à 50% de grévistes. Jeudi 20 janvier, le CSEC (Comité social et économique central) d’EDF a annoncé qu’il déclenchait une procédure de droit d’alerte économique à la suite des décisions gouvernementales sur les tarifs appliqués par l’énergéticien français.

Le CSE central sera donc convoqué le vendredi 4 février 2022 prochain pour débattre de ce sujet avec direction du groupe.

Inscrit dans le code du Travail, ce droit d’alerte est activé lorsque les comités sociaux et économiques ont « connaissance de faits de nature à affecter de manière préoccupante la situation économique de l’entreprise » souligne le CSE d’EDF.

Du côté de la Direction, les mesures gouvernementales sont tout aussi peu appréciées.

Dans un message interne aux cadres d’EDF, le PDG Jean-Bernard Lévy a déclaré vivre « un véritable choc ». Il a également annoncé être décidé à employer « tous les moyens de recours disponibles » pour contrer Bercy, afin d’ajouter que « le comité exécutif et moi-même restons très combatifs », comme le rapporte le quotidien Les Echos. Après des mois de guerre intestine sur fond de projet HERCULE, l’Electricien fait bloc.