Première utilisation du dispositif d'interruptibilité

Le 10 janvier vers 21h, la fréquence du système électrique français et européen est passée très en-dessous de 50 Hz. Or, quand la fréquence s’écarte trop de ce niveau, le système électrique peut subir d’importantes coupures, voire un « black-out ».

Cet épisode a conduit RTE à faire appel aux consommateurs industriels interruptibles dans le cadre d’un dispositif mis en place par la loi NOME. Une première dans l’Hexagone. Le gestionnaire du réseau de transport d’électricité en France a demandé à 22 industriels gros consommateurs d’électricité de réduire instantanément leur consommation  de plus de 1500 MW pour faire remonter la fréquence, et ce entre 20 et 45 minutes.

La CRE s’est félicitée de la réactivité de ces industriels qui ont ainsi contribué à assurer la sécurité d’alimentation en électricité en France, et plus largement en Europe. La CRE a par ailleurs invité RTE à travailler avec ses homologues européens pour identifier les causes de cet événement et proposer des mesures correctives.