baisse prix elec

A l’instar de la consommation d’électricité en chute libre du fait du ralentissement économique général, les prix suivent le même chemin. Selon Les Echos qui citent RTE lundi 23 mars, « la consommation d’électricité en France a baissé d’environ 15 % ces derniers jours, une situation inédite qui fait plonger les prix de marché de gros. »

Cette baisse conjoncturelle s’explique par la fermeture des entreprises et la mise en place de la majorité des français en télétravail. L’interdiction de se déplacer, la fermeture des commerces non essentiels à la vie et des lieux de divertissement ainsi que celle de nombreux sites industriels ont parachevé la tendance baissière des prix.

Ces dernières semaines, les marchés ont anticipé le ralentissement économique général et donc la diminution de la consommation d’électricité pour les mois à venir : hier, les prix de l’électricité cotaient pour 2021 à 37.70 €/MWh, 2022 à 40.35 €/MWh et 2023 à 40.90€/MWh.

Aujourd’hui, mardi 24 mars, on constate que les prix remontent. L’électricité est à 39 €/MWh pour 2021. Soit en légère hausse mais toujours en dessous du prix de l’ARENH !

Cette évolution vers le haut des prix s’explique certainement par l’affluence de nouveaux acheteurs due aux prix très bas de ces derniers jours. Le retour de la Chine qui se remet en route doucement ainsi que les mesures de la Fed prises aux US sont immanquablement autant de raisons de cette augmentation.

Alors la hausse des prix va-t-elle se poursuivre ? En ces temps particulièrement incertains, une prévision serait d’autant plus compliquée. Nous suivons les prix et les tendances au plus près et vous tiendrons au courant le plus régulièrement possible.