observatoire marche détails deuxième trimestre 2020

La CRE vient de publier son Observatoire des marchés de détail du 2nd trimestre 2020.

Comme attendu, les chiffres attestent d’une forte baisse des activités de fourniture d’électricité, fortement impactées par la crise sanitaire. La consommation d’électricité des sites non résidentiels est ainsi passée de 273, 15 TWh au 31 mars 2020 à 262,53 TWh le 30 juin, soit une baisse de – 3,8 % en 3 mois. Au 31 juin 2019, cette consommation s’élevait à 280,44 TWh pour un nombre quasi similaire de sites (5 096 000 sites au 30 juin 2020 vs 5090 000 sites au 30 juin 2029) soit -6,38 % en 1 an. Une chute constatée également sur le marché résidentiel. En revanche, on constate toujours une augmentation des offres de marché en électricité, pour la majorité souscrite auprès des fournisseurs alternatifs, avec 2 202 000 clients non résidentiels, soit + 39 000 clients en 3 mois.

En gaz, la consommation des sites non résidentiels a légèrement augmenté de + 1, 3 TWh : elle s’oppose en cela à la consommation résidentielle qui perd 2,3 TWh. Et elle est supérieure à celle de 2019 à la même époque de + 5,37 % : 344,3 TWh au 30 juin 2019 vs 362,8 TWh au 30 juin 2020 pour un nombre de sites non résidentiels inchangés (657 000). Côté molécule, ce sont également les offres de marché, notamment celles des fournisseurs alternatifs, qui font la course en tête, représentant 361,9 TWh de la consommation totale.