Continuité d'approvisionnement elec

Suite à l’allocution du Président hier soir sur les mesures prises au sujet du Covid-19, Elisabeth Borne,  Ministre de la transition écologique et solidaire, a déclenché une réunion avec les énergéticiens. En effet, suite à l’annonce de la contamination de trois salariés EDF dans trois centrales nucléaires différentes, l’inquiétude de ne pas pouvoir faire tourner les centrales était palpable.

Si EDF en première ligne n’a pas acté formellement son plan de pandémie, l’Electricien assure aujourd’hui au journal Les Echos : « Nous sommes entraînés à fonctionner avec des effectifs réduits. Le soir et les week-ends, nos centrales sont déjà pilotées par des équipes restreintes. Notre plan pandémie nous permet de faire fonctionner l’ensemble du parc nucléaire et hydraulique avec 40 % de taux d’absentéisme pendant 3 mois c’est considérable ».

EDF précise aussi :« Nous savons réorganiser nos équipes en format encore plus restreint pour disposer de huit équipes capables de se relayer, nous pouvons ventiler nos salariés au sein d’une centrale ou encore entre nos centrales. Par ailleurs nous pouvons faire appel à des salariés qui exerçaient des fonctions de pilotage il y a peu pour se substituer à d’autres. Toutes les précautions sont prises pour assurer la sûreté et la sécurité des salariés ».

L’ASN, l’Autorité de sûreté nucléaire, se veut rassurante et assure que « toutes les dispositions sont prises pour assurer la sûreté des installations ».