ademe offre verte

La Commission de régulation de l’énergie vient de publier les commandes des fournisseurs alternatifs. Sans surprise, et ce pour la 4ème année consécutive, l’écrêtement est à nouveau au rendez-vous : la demande d’ARENH pour 2022 s’élève à 160,36 TWh d’électricité. Une hausse de quasi + 10 %  par rapport aux volumes demandés de l’an dernier. Et un dépassement du plafond réglementaire (100 TWh) de + 60 % !

Commande ARENH de 2018 à 2022

Les 81 fournisseurs demandeurs ne recevront ainsi chacun que 62,37% de leurs demandes : « La CRE notifiera à chaque fournisseur son allocation d’ARENH. En application de sa délibération du 8 novembre 2021, la CRE procèdera à des contrôles ex post renforcés de l’utilisation qui sera faite des volumes attribués. » rappelle le Régulateur.

Comme depuis 3 ans, les fournisseurs d’électricité devront aller solder maintenant leurs demandes de MWh sur les marchés de gros. Or, les cours des prix de l’électricité sont des plus élevés cette année, atteignant des niveaux jamais vus.  Le 30 novembre le Cal-21 traite à 167,54 €/MWh. On est effectivement bien loin des 46 €/MWh de l’an dernier à la même époque.

En 2020, à l’annonce des résultats du guichet, la CRE avait renouvelé « sa recommandation aux autorités françaises et européennes d’augmenter le plafond des volumes de l’ARENH » qu’elle estime ne plus être adapté à la situation actuelle sur le marché français de l’électricité.

Dans le communiqué de presse publié aujourd’hui, la CRE va plus loin et « regrette que même dans ces circonstances exceptionnelles il n’ait pas été décidé de relever le plafond de l’ARENH, inadapté à la situation actuelle sur le marché français. »