aides collectivites fonds vert

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, s’est rendu ce mardi 22 novembre au Salon des Maires et des Collectivités Locales (SMCL) pour rencontrer les élus et les acteurs engagés au quotidien dans les territoires. Ce déplacement a été l’occasion d’annoncer plusieurs mesures à destinations des collectivités territoriales.

Des ateliers de formation des élus aux conséquences du réchauffement climatique

Christophe Béchu lance ainsi une démarche afin de sensibiliser au moins 30 000 maires aux enjeux de transition écologique. L’objectif est que tous les départements aient tenu une première journée de formation dans les préfectures d’ici la fin du premier semestre 2023. Les formations débuteront ainsi dès le mois de janvier.

1,2 milliard d’euros supplémentaire pour le Fonds Vert

Doté de 2 milliards d’euros, le Fonds vert a été présenté par le gouvernement cet été. Il vise à soutenir massivement l’accélération de la transition écologique dans tous les territoires. Il financera des projets portés par les collectivités dans tous les domaines de la transition écologique : rénovation énergétique des bâtiments, réduction de la consommation de l’éclairage public, prévention des inondations et des feux de forêt, recul du trait de côte, renaturation des villes, recyclage des friches.

Christophe Béchu a annoncé aujourd’hui une rallonge de 1,2 milliard d’euros sur 5 ans, versée par la Banque des Territoires :

  • 1 milliard d’euros de prêts (mobilisable sous la forme des différents prêts de la Banque des Territoires en faveurs de la transition écologique et de l’adaptation au changement climatique : Aqua-prêt, GPI-AmbRE, Mobi-prêt, prêt relance verte…), qui pourront s’ajouter aux subventions accordées par l’Etat au titre du fonds vert, et qui permettront ainsi aux collectivités de financer le reste à charge du projet ;
  • 200 millions d’euros de crédit d’ingénierie pour permettre aux collectivités de bénéficier de conseils techniques et d’études opérationnelles pour faciliter la mise en œuvre de leurs projets à impact environnemental.

Ce fonds sera déployé localement, par les préfets et les directions régionales de la Banque des Territoires, au fur et à mesure des propositions de projets par les collectivités.

Une nouvelle plateforme collaborative

« L’accélération du dérèglement climatique nous oblige à accélérer le déploiement des bonnes solutions. Aujourd’hui, partout en France, des élus innovent face aux grandes transitions et particulièrement la transition écologique. » se félicite le gouvernement. Pour aller plus loin et plus vite, les pouvoirs publics annoncent le lancement de La France des Solutions, plateforme qui collectera les différentes solutions portées par les maires.

Les solutions peuvent être d’ordre technique (matériaux innovants pour isoler mon école, mobilier urbain en matériaux biosourcés, etc.) ou servicielles (pédibus pour l’école primaire, ateliers intergénérationnels, etc.). Les informations importantes se veulent opérationnelles : point de contact, financement, calendrier … « Ensuite, elle permet d’enrichir une bibliothèque de solutions qui permettent aux élus de partager leurs inspirations. »

Pour Christophe Béchu : « Former, financer, échanger sur des solutions : un triptyque pour réussir la transition écologique avec les élus au service de tous les français. »