CEE la 4ème période pourrait être prolongée

Le 1er février, les associations de fournisseurs d’énergie et des associations de consommateurs ont interpellé par courrier François de Rugy sur les différentes problématiques liées au dispositif des CEE. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a accepté d’ouvrir le dialogue au sujet d’un possible prolongement de la 4ème période, à condition que le niveau d’obligation soit alors relevé à « au moins 2133 TWhc afin de ne pas diminuer l’ambition annuelle moyenne ». Le ministre a confié à la direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) le soin de « mener une concertation sur l’opportunité et les modalités d’une telle prolongation sur cette base ».