Mercredi 29 juillet, Météo France prévenait via le site Internet Montel du risque élevé de canicule dans le département du Rhône. En effet, quatorze des cinquante-six réacteurs nucléaires de l’Hexagone sont menacés d’arrêt ou de réduction de leur production. En cause, des températures très élevées annoncées pour jeudi et vendredi. Entre 39 et 40 degrés selon Météo France, dans un contexte de températures déjà supérieures à la normale ces derniers jours.

Ces quatorze réacteurs de la vallée du Rhône produisent une puissance de 13.4 GW soit 20% de l’approvisionnement total du pays en électricité nucléaire.

Cette situation s’est déjà produite l’an passé. En effet, en juillet 2019, le fournisseur historique EDF avait alors du limiter la production de près de 10% de la capacité totale du pays, soit 6.2 GW. Si la chaleur persiste dans les prochains jours, la solution serait de solliciter la Suisse, pays dans lequel le Rhône prend sa source. Ce dernier pourrait ainsi faire un lâcher d’eau pour soutenir le refroidissement des réacteurs.

Si l’expert de Météo France ne fait pas de prévisions pour le mois d’août, le site annonce 40 degré pour vendredi et 39 pour samedi. En espérant une accalmie et un retour à la normale le semaine prochaine qui semble peu probable.