Centrales nucléaires

Créée en 2000, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) fête ses 20 ans cette année. A cette occasion, elle dresse dans son rapport annuel un bilan de la production énergétique française et rappelle son rôle à jouer dans la construction du marché européen de l’énergie.

La production d’électricité nucléaire en France représente aujourd’hui 70,6% du mix énergétique, soit 379,5 TWh. L’hydraulique figure quant à lui en seconde place avec 60 TWh produits en 2019 (11,2% de la production totale), suivi du thermique fossile à hauteur de 7,9% (42,6 TWh), de l’éolien à 6,3% (34,1 TWh), du solaire qui atteint 2,2% (11,6 TWh) et des bioénergies à 1,8% (9,9 TWh).

La production totale d’électricité s’élevait donc à 537,7 TWh l’an passé.

La CRE profite de cet anniversaire pour rappeler dans son rapport ses principales missions. Parmi elles, la participation à la construction du marché européen de l’énergie. Elle nous livre sa position pour une future réglementation européenne. 2019 aura été une année « charnière pour l’Europe de l’énergie » explique le régulateur.

En effet, elle a vu entrer en vigueur le paquet « Une énergie propre pour tous les Européens » ayant permis l’adaptation des règles du marché de l’électricité aux objectifs pour le climat à horizon 2030. Elle aura également vu naître le Pacte vert pour l’Europe, feuille de route pour une Europe climatiquement neutre en 2050.