Hausse des tarifs réglementés de l’électricité : réserve de l'Autorité de la Concurrence

Dans un avis publié ce jour, l’Autorité de la Concurrence émet un avis défavorable sur la proposition d’augmentation annoncée des tarifs réglementés de vente d’électricité, tarifs qui concernent 28 millions de clients en France.

L’@Adlc_ souligne qu’une partie de cette hausse ne correspond pas à une augmentation réelle des coûts de de fourniture d’EDF mais a notamment pour but de permettre aux concurrents d’EDF de proposer des prix égaux ou inférieurs aux TRV. Cette hausse viendrait ainsi « pallier les limites de l’ARENH ». L’Autorité de la Concurrence rappelle donc que « Il ne fait à cet égard pas de doute qu’une régulation du marché, destinée à favoriser le développement de la concurrence, est nécessaire en France ». Le gendarme de la concurrence questionne également la méthode de détermination des tarifs réglementés, susceptibles de faire l’objet « de différentes interprétations ».

Par conséquent, l’Autorité demande au gouvernement de réexaminer avant le 7 mai la manière dont il compte faire évoluer les TRV et à la CRE de proposer de nouvelles préconisations permettant « de mieux apprécier les surcoûts supportés par les différents opérateurs et de réexaminer le scenario d’évolution des TRV ». Enfin, elle invite les Pouvoirs Publics à « clarifier » leurs positions et opinions sur le sujet.