contrat ARENH TDE

Le tribunal de Commerce vient de donner raison à Total Direct Energie face à EDF pour la deuxième fois. En effet, L’Electricien français a de nouveau été débouté par la justice et sommé de respecter le contrat de fourniture d’électricité nucléaire à Total Direct Energie. Annoncée en exclusivité par les Echos le 13 juillet, cette nouvelle n’arrange pas les affaires d’EDF qui compte bien faire appel de cette décision.

A l’origine de cette crise, la chute des prix de l’électricité dans un contexte de crise sanitaire et la demande de reconnaissance du cas de « force majeure » par trois fournisseurs alternatifs, Total Direct Energie, Alpiq et Gazel. Ceux-ci, très inquiets de la baisse de consommation d’électricité, avaient demandé de suspendre une partie de leurs engagements d’achats ARENH. EDF avait alors refusé et résilié leurs contrats respectifs.