La tendance actuelle : baisse confirmée mais limitée

Les tarifs réglementés et la fiscalité étant figés sur le premier semestre 2019, l’impact de l’écrêtement ARENH est la seule modification à attendre sur les factures de janvier.

Synthèse et préconisation

A moins que les prix du pétrole repartent à la hausse, ces premières semaines de l’année 2019 pourraient présenter de belles opportunités d’achat, surtout si les prix du carbone laissent ceux de l’électricité baisser.