Sanction Cordis manipulation marché

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) se félicite d’une « décision qui montre une surveillance véritable sur les bons fonctionnements des marchés ».

Le 9 octobre, la société de courtage de produits énergétiques Vitol S.A a été épinglée par le Comité de règlement des différends et des sanctions (CoRDis) de la CRE. Vitol S.A devra s’acquitter d’une amende de 5 millions d’euros pour avoir procédé à des manipulations de marché au point d’échange de gaz (PEG) Sud entre le 1er juin 2013 et le 31 mars 2014. Il s’agit de la première condamnation du CoRDis liée à des manipulations sur un marché de gros de l’électricité ou du gaz naturel, dont certaines variations rapides et soudaines interrogent parfois les observateurs.