appel offre petite hydro

Les 13 lauréats permettront de produire annuellement 140,1 GWh, soit la consommation d’environ 30 000 foyers, situés notamment en Auvergne-Rhône-Alpes et en Provence Alpes Côte d’Azur, mais également en Bourgogne-Franche-Comté et en Ile-de-France. 5 d’entre eux se sont engagés à recourir à l’investissement ou au financement participatif sur leur projet, en intégrant des collectivités et des particuliers.

Lancé en avril 2017, cet appel d’offres est ouvert aux nouvelles installations hydroélectriques dont la puissance est comprise entre 1 et 4,5 MW, implantées sur de nouveaux sites ou équipant des barrages existants. Il prévoit trois périodes annuelles pour le développement de la petite hydroélectricité et vise à l’attribution d’un total de 105 MW de puissance hydroélectrique d’ici 2020. Ces deux périodes rendent d’ores et déjà possible le développement de projets d’une puissance cumulée de 73,6 MW.

 « Le développement de la filière hydroélectrique est indispensable à la réalisation de nos objectifs de décarbonation de notre production d’énergie et de transition énergétique. La dynamique de cet appel d’offres se confirmera dans les prochaines années avec la mise en œuvre des projets lauréats et la poursuite du développement d’une hydroélectricité compétitive et respectueuse de l’environnement » a déclaré François de Rugy.

La troisième période de candidature à l’appel d’offres sera lancée en décembre 2019.